Henri Péraud photographe

Le développement de la photographie technique et celui des images de presse impriment à la photographie dite d’auteur une subjectivité plus marquée à partir des années 20. Cette sensibilité nouvelle est perceptible dans les clichés d’Henri Péraud (1895-1960) qui assure la présidence de la Société photographique de Valenciennes jusqu'en 1939.
Familier du circuit « historique » de Valenciennes qu’il photographie dans les années 30 à des fins d’illustration documentaire ou de sauvegarde militante, Henri Péraud se laisse dévier et capter par des rencontres, des personnages qu’il n’a pas prévus et dont la poésie échappe aux stéréotypes urbains : des silhouettes transfigurent ainsi l’image d’une ruelle, d’une gare ou d’un bâtiment en ruine.
Des "excursions photographiques" mènent aussi Henri Péraud à Abbeville, Amiens, Arras, Beauvais, Compiègne, Douai, Paris...

Options pour malvoyant