Grandes figures de Valenciennes

Le nombre de manuscrits conservés dans le monde (plus de cent) témoigne du succès des quatre livres composant les Chroniques, dès le vivant de Froissart qui ne cessa d'en remanier le texte. La Bibliothèque de Valenciennes abrite de nombreuses éditions anciennes des oeuvres de Froissart et une abondante iconographie, mais un seul manuscrit des Chroniques.

Le manuscrit 638 de la Bibliothèque de Valenciennes, copie ordinaire sur papier ayant appartenu à la famille de Croÿ, contient le début du premier livre, couvrant les années 1325 à 1340, dans une version abrégée et modifiée de celle du manuscrit 486 d’Amiens, portant lui aussi la marque des Croÿ. Ce sont les deux seuls témoins de la « deuxième rédaction » du premier livre, composée en Hainaut entre 1376 et 1383, et donc influencée par l’esprit francophile de la cour de Brabant. Le manuscrit valenciennois s’achève sur un extrait du dernier livre consacré à la déposition de Richard II en 1399.

 

J. Froissart, extrait de : Notices et gravures sur Valenciennes, XVIIe-XIXe siècles (1850), ms 1203, f. 172Né en 1337 à Valenciennes, alors en terre d’Empire, le jeune clerc Jehan Froissart s’attire la protection des comtes de Hainaut pour ses talents poétiques. Nommé en 1362 secrétaire de la reine d’Angleterre Philippa de Hainaut, épouse d’Édouard III, il côtoie tous les grands personnages du temps – notamment les seigneurs français capturés lors de la bataille de Poitiers (1356) –, et il effectue des missions en Écosse, en Aquitaine et en Italie. Après la mort de la reine en 1369, il regagne le Hainaut et sert tour à tour Robert de Namur, Wenceslas de Luxembourg – duc de Brabant –, Guy II de Châtillon puis Aubert de Bavière. Des voyages le mènent encore jusqu’en Zélande ou en Béarn, à la cour de Gaston Phébus, comte de Foix. Ayant entre temps renoué avec la carrière ecclésiastique, il obtient une prébende canoniale à Chimay où il meurt à une date incertaine.

Jean Froissart est un écrivain de métier, tour à tour poète courtois et chroniqueur épris de vertus chevaleresques, au service de puissants commanditaires. Sa production rimée, abondante, consiste en pièces lyriques, en poèmes à caractère narratif ou didactique et en un long roman arthurien de trente mille vers, Meliador. C’est cependant son œuvre historique en prose qui  fait sa gloire. Les Chroniques de France, d’Angleterre et des païs voisins dominent la littérature du XIVe siècle par l’ampleur du sujet traité – les origines et la première moitié de la guerre de Cent ans, de 1326 à 1400 –, la richesse de la documentation rassemblée, l’attrait du témoignage vécu, l’art de camper les personnages et la vivacité du style : des scènes inoubliables retracent la bataille de Crécy, le sacrifice des six bourgeois de Calais ou les exploits de Bertrand Du Guesclin. Témoin privilégié de son temps, Froissart devient peu à peu historien, multipliant interviews et investigations, confrontant parfois les sources d’information, dégageant les causes des événements, rédigeant tout au long de sa vie, sans répit et avec goût car, dit-il, « plus y labeure et plus me plaist ».

Aperçu des collections valenciennoises

Jean Froissart, historien. D'après le tableau peint par N.
Pujol de Mortry, Alexis-Denis-Joseph. Graveur
1786-1789
B 809, n° 122
Gravure et notice historique rédigée par Alexis Denis Pujol de Mortry.
Froissard [sic]
Migneret, Adrien Jacques Antoine (1786-1840). Graveur
G-F19MIG0001
Place Froissart, à Valenciennes
Leclercq N. (19e siècle). Lithographe
[1854]
V-F19LEC0001, f. 11
[Valenciennes. Statue de Froissart]
Cellier, Louis (1827-1877)
[1851]
MS 000001229 0007
Cérémonie d'inauguration de la statue de Froissart à Valenciennes, le 21 septembre 1856
Marc A. (19e siècle). Graveur
1856
V-F19MAR0003
Illustration gravée sur bois de l'article de presse signé Hauréau Barthélemy paru dans L'Illustration
[Valenciennes. Monument Froissart]
Péraud, Henri (1894-1960). Photographe
[ca 1930]
P-PH0026
Valenciennes. Le cortège Froissart. [Jehan Froissart à cheval et son écuyer, dans la rue de Lille]
Péraud, Henri (1894-1960). Photographe
1937
P-PH0081
Photographie issue d'un reportage sur les fêtes données à Valenciennes pour le sixième centenaire de la naissance de Froissart.

1937 : les fêtes du VIe centenaire


La Bibliothèque de Valenciennes conserve plusieurs reportages photographiques sur le cortège historique organisé en 1937 à Valenciennes durant les fêtes célébrant le sixième centenaire de la naissance de Froissart.
Parmi eux les plaques stéréoscopiques du fonds Henri Péraud permettent de revivre le déroulé du cortège.
Des images animées du cortège sont par ailleurs disponibles sur Internet Archive.


Valenciennes. Le cortège Froissart. [Franquevie à cheval sur la place d'Armes]. Plaque stéréoscopique de Henri Péraud, 1937

Valenciennes. Le cortège Froissart. [Le Comte et la Comtesse de Juliers, dans la rue de Lille]

Valenciennes. Le cortège Froissart. [Isabelle de Hainaut à cheval et son écuyer, dans la rue de Lille]

Valenciennes. Le cortège Froissart. Jehan Froissart

Valenciennes. Le cortège Froissart [Hour de la famille de Hainaut, place d'Armes]

Options pour malvoyant