Les dénombrements de Magalotti

Commandés par le gouverneur de la ville Bardo Bardi Magalotti, les recensements de 1693 et 1700 donnent un état précis de la population de Valenciennes et de sa banlieue à la fin du XVIIIe siècle.

Nommé par Louis XIV gouverneur de Valenciennes dès la prise de ville par les troupes françaises en 1677, Bardo Bardi Magalotti commanda plusieurs recensements à quelques années d’intervalle afin d’avoir une connaissance exacte de la population des territoires nouvellement annexés par la France. Réalisés à des fins essentiellement militaires, ces décomptes méticuleux permettaient en cas de siège, de connaître le nombre de personnes à nourrir, non seulement les habitants de la ville mais aussi ceux des villages alentours susceptibles de se réfugier à l’intérieur des remparts.

Les dénombrements veulent donner un « état au vrai » de la population. Ils ont été élaborés en suivant fidèlement les recommandations définies par Vauban dans sa Méthode générale et facile pour faire le dénombrement des peuples, publiée en 1686. Rue par rue, maison par maison, sont indiqués les nom, prénom et profession du chef de famille ainsi que le nombre des personnes composant le foyer, classées par catégorie : femme, grand garçon (de plus de 15 ans), petit garçon, grande fille (de plus de 13 ans), petite fille, valet et servante.

Un dénombrement de 1693 est conservé à la Bibliothèque nationale de France, un autre, commandé en 1700, est conservé dans le fonds des Archives municipales de Valenciennes. Un troisième dénombrement de la population valenciennoise de ce type, commandé en 1686, est quant à lui conservé à la Bibliothèque de l’Institut sous la cote ms 364.

Options pour malvoyant